- Koara no saito - ヾ( ^ー^)

Un lieu pour s'instruire, se détendre, se ressourcer, passer du bon temps, partager ce qu'on aime, et même y lier amitié avec un peu d'chance! ( ^ ^ ) 
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'écriture coréenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koara
ア ド ミ ン ~ Admin


Masculin Balance Buffle
Nombre de messages : 819
Date de naissance : 07/10/1985
Age : 31
Localisation : Hainaut occidental, Belgique
Loisirs : les différentes cultures (surtout l'Asie en général), langues vivantes, manga (bd jap), animés jap, dessin (en général, manga), cuisine, nature, musique (asiatique..) ..
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: L'écriture coréenne   Ven 3 Avr - 14:01

L'écriture coréenne :

- Les voyelles :

- a > : comme en français.

- eu > : se prononce plutôt comme le "e" du pronom français "je", mais tendant légèrement vers un "u" français, si vous n'y arrivez pas au début, prononcez le juste "e" (comme dans "je" ou "heuuu.."), vous serez toujours compris sans problème. Dans la retranscription du site, il ne s'écrira pas "eu" mais "E").

- i > : comme en français.

- o > : un "o" fermé (exemple : "vélo", "stylo").

- u > : comme le "ou" français (exemple : "jour").

- eo : un "o" ouvert (exemple : "somme", "pomme"; au passage, les pommes c'est bon pour la santé et pour perdre du poids ^^, alors faites comme moi, mangez-en parfois pour déjeuner / dîner (pour le repas de midi, on dit "dîner" en Belgique, et pour le soir, "souper" ^^), ou pour quatre heure)

- ya > : ben "ya", comme "y'avait pas qu'à m'chercher" ^^".

- yo > : "yo", un "i" suivis d'un "o" fermé (exemple : "tata yoyooo~, qu'est ce que t'as sous ton grand chapeauuu!! Lalalala, oups, pardon!..).

- yu > > "you" comme "I love you, baby!".

- yeo > > un "i" suivis d'un "o" ouvert.


- Les voyelles composées :


- ae (è) > (combinaison : a + i; dans le temps se prononçait "aï" (comme dans "ail", en français), mais depuis le "aï" est devenu "è") > se prononce comme dans le "è" français (exemple : le premier "e" de "belle").

- yae (yè) > (combinaison : ya + i) "yè" comme dans "yes" en anglais.

- e (é) > (combinaison : eo + i) un "é" français (ex : fée, thé, vélo)

- ye (yé) > (combinaison : yeo + i) "yé" comme "y'é beurré ("^_^ )", avec modération l'alcool, hein ;)!

- wa  > (o + a) > comme dans "what" et "water", en anglais.

- wae (wè) > (o + ae) > "wè" comme le "ouais" français.

- we (wé) > (o + i) "wé".

- weo (wô) > (u + eo) un "ou" + "o" ouvert.

- we ("wé" aussi) (u + é) "wé" aussi.

- wi (u + i) > comme le "oui" français.

- ui (hangeul : eu + i, mais il ne s'agit pas du tout d'un "eu" coréen, mais plutôt d'un "u" français) un "u" français suivis d'un "i" sauf quand il incarne la particule coréenne "ui" où il sera prononcé "è" quand il est précédé d'une syllabe qui se termine par une consonne, et "yè" quand il est précédé d'une syllabe qui se termine par une voyelle".

Note finale :

- Le dictionnaire google aide à présent beaucoup pour la prononciation grâce à l'option qui permet d'écouter la prononciation, alors, n'hésitez pas à vous en servir si vous avez des hésitations.


- Ceci-dit, les voyelles seront toujours écris avec le "" ("ieung") en tant que syllabe. Donc ""(a), ""(eu), ""(i), ""(o), ""(u), (eo), (ya), (yo), (yu), (yeo), (ae), (yae), (e), (ye), (wa), (wae), (we), (weo), ("we" aussi), (wi) et (ui).

- - -

- Les consonnes :

- Pour les consonnes, pas la peine de tout réexpliquer, car tout est déjà expliquer ici > http://koara-no-saito.forumactif.fr/t215-prononciation-du-coreen-detaillee

Sur ce, si ça vous dit, voici un lien avec les syllabes coréennes les plus courantes, si vous savez les lire, vous savez lire le coréen courant (il ne vous manque plus qu'à apprendre les règles de lecture qui ne sont pas nombreuse et pas bien compliqué; il n'y a pas encore d'articles à ce sujet, mais je penserais déjà à ajouter des liens) > http://www.lexilogos.com/coreen_alphabet.htm

- Aussi, n'oubliez pas de consulter les deux posts suivants si vous désirez en savoir plus sur l'écriture coréenne.    


Ps : Si vous avez des questions en rapport avec le contenu de l'article, n'hésitez pas. Les remarques et suggestions sont également les bienvenues. Vous pouvez aussi me posez des questions qui n'ont pas à voir avec l'article lol, mais je serais peut-être moins sûr de pouvoir y répondre lol, bref!


Dernière édition par Koara le Jeu 21 Aoû - 14:09, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koara-no-saito.forumactif.fr
Koara
ア ド ミ ン ~ Admin


Masculin Balance Buffle
Nombre de messages : 819
Date de naissance : 07/10/1985
Age : 31
Localisation : Hainaut occidental, Belgique
Loisirs : les différentes cultures (surtout l'Asie en général), langues vivantes, manga (bd jap), animés jap, dessin (en général, manga), cuisine, nature, musique (asiatique..) ..
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: L'écriture coréenne   Jeu 16 Avr - 18:57

- Le han-geul ~ 한글 ~ 諺文 :

- La signification du terme "han-geul" signifie "scripte vernaculaire", "han" signifiant "vernaculaire", et "geul" signifiant "script". En d'autres termes, nous pourrions l'appeler "écriture locale" ou "écriture du peuple".

- Une nouvelle écriture :

- Au milieu du XVe siècle, le roi Sejong fit élaborer un nouveau système d'écriture adapté à la langue coréenne, dans un double but : faciliter l'accès aux textes classiques chinois (notamment confucéens) grâce à leur transcription dans un système d'écriture plus simple que les caractères chinois, et permettre à chacun d'apprendre à lire et à écrire, y compris aux femmes et aux filles, précisait-il.
L'objectif était donc clairement la démocratisation de l'accès à la culture de l'écrit et non, comme cela a été le cas plus tard, l'affirmation de la nation coréenne par rapport – ou contre – ses puissants voisins.

- - -

- De nos jours :

Ainsi, la Corée est actuellement au carrefour de trois écritures, dont chacune a ses avantages et ses inconvénients :

Le hangeul (한글), écriture simple et nationale, mais utilisée par les seuls Coréens.

Les caractères chinois, complexes, mais utilisés dans la vaste et puissante zone économique dont la Corée fait partie (avec la Chine et le Japon) et véhicules d'une longue tradition culturelle. Ceci dit, il faut bien entendu distinguer les caractères traditionnels (utilisés en Corée, au Japon et dans certaines régions de Chine) et les caractères simplifiés (utilisés en Chine continentale), il y a également certains simplifiés qui sont propres au Japon, mais ils sont peu nombreux en général.

Et pour terminer, l'alphabet latin, écriture étrangère, mais utilisée pour d'autres langues internationales, notamment l'anglais, par exemple pour le commerce et l'informatique.

- - -

- Mot de la fin :

En Corée du Nord, le hangeul remplaça entièrement les caractères chinois.
En Corée du Sud fut prévue une période transitoire pendant laquelle les deux écritures pouvaient coexister. Mais si les caractères chinois (appelés hanja) sont de moins en moins employés, l'apprentissage d'un nombre limité de caractères (1800) a été maintenu dans les écoles, de façon à permettre l'accès aux textes anciens. Selon Prost (2003), les caractères chinois ne représentaient plus que 25 % des caractères employés dans les journaux à la fin des années quatre-vingt du siècle dernier, contre 80 % dans les années cinquante. Ils subsistent surtout pour l'écriture des noms propres, mais aussi pour représenter les nombreux mots d'origine chinoise (une bonne moitié du vocabulaire).

- Source : http://j.poitou.free.fr

- Lien de l'article complet : http://j.poitou.free.fr/pro/html/cjk/hangul.html

Les informations citées précédemment ne m'appartiennent donc en aucune façon, et je m'engage donc à respecter les droits d'auteur en mentionnant bien la source de ces dernières. D'ailleurs, il en sera toujours de même pour les autres informations partagées sur ce site, et je veillerais toujours à ce que les autres membres respectent cela bien entendu.

- -

- Un autre article très interessant et complet que j'aimerais partager ici

> http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/fr/Hangul

- - -

- Une autre partie de l'article du site j.poitou.fr que j'aimerais partager ici également :

Le hangeul ou écriture coréenne :

- Un système phonographique :

Le premier principe du hangeul est celui d'un système phonographique, avec une correspondance entre graphèmes et phonèmes. La réalité est un peu plus complexe, du fait des évolutions de la langue, de sa diversité dialectale et de l'évolution des graphies depuis le XVe siècle. Le système originel comptait 28 signes de base, dont 24 seulement sont actuellement en usage : dix pour les voyelles et quatorze pour les consonnes. À partir de ces signes simples sont créés des signes complexes par combinaison de signes simples – correspondant à 8 phonèmes vocaliques et 19 phonèmes consonantiques (Lee 1994). Le détail des correspondances et des allophones n'est pas abordé ici.

N.B : Les transcriptions en caractères latins correspondent au standard adopté en Corée du Sud en 2000. Les variantes ne sont pas mentionnées.

- Les voyelles :

Le hangeul possèdent sept voyelles principales qui sont a, i, ae, eo, eu, u et o et plusieurs autres dites composées qui sont ya, yeo, yu, yo, wa, wi, we, wae, weo et wo. Ceci dit, rassurez-vous, l'écriture est en fait très simple car logique, par exemple, on écrira un "y" puis un "a" pour écrire "ya", un "u" et un "a" pour écrire "wa" etc..

Les voyelles s'écrivent à l'aide du trait vertical qui représente l'homme debout, du trait horizontal qui représente la terre et du petit trait qui était au départ un point qui lui, représentait la voute céleste.

- Les consonnes :

Le graphisme des consonnes est également construit de façon systématique.

A chaque point d'articulation correspond un graphisme différent : les consonnes bilabiales (m, b, p) sont basées sur les lèvres, consonnes dentales sur les dents, les consonnes alvéolaires (n, d, t, l/r), consonnes palatales (j, ch), consonnes vélaires (g, k), consonnes glottales (ng, h). Je ne sais plus le reste, c'est pourquoi je n'ai pas tout mis, autrement, il y a un autre sujet normalement qui expliquera mieux qu'ici pour le moment.

Chaque série se caractérise par une forme de base à partir de laquelle sont formées les autres par adjonction de traits.

De même, les consonnes glottalisées (en dehors du cadre rouge des consonnes de base dans le tableau ci-contre) sont représentées par le redoublement du signe de la consonne non nasale.
Des signes au graphisme motivé

Le graphisme des signes simples n'est pas arbitraire et dans ses explications et commentaires, Chong Inji en indique les motivations.

Pour les consonnes de base (les plus à gauche de chaque rangée dans le tableau ci-dessus), le graphisme est idiotçu comme une représentation stylisée de la position des organes articulatoires lors de la production de ces sons.

- Hangeul :

1. Le graphisme de k (consonne vélaire) représente "la position de la racine de la langue lorsqu'elle obstrue la gorge".

2. Le graphisme de n (consonne alvéolaire) représente "la position de la langue en contact avec la mâchoire supérieure".

3. Le graphisme de s (consonne dentale) représente "la forme des dents".

4. Le graphisme de m (consonne labiale) représente "la forme de la bouche", un carré.

5. Le graphisme de ng (consonne d'arrière) représente "la forme de la gorge, un rond.

Chacune des parties des organes phonatoires ainsi distinguées sont mises en corrélation avec les Cinq Éléments de l'univers, respectivement le bois, le feu, le métal, la terre et l'eau.

- - - en construction - - - (l'article de J.poitou n'est donc pas encore complet, n'hésitez donc pas à aller visiter la page du site)

_________________
Koala - ཀོཨལ - こあら - कोअला​ - 코알라 - 樹熊 - কোয়ালা - கோவாலா

- Combien acquérir la sagesse vaut mieux que l'or! Combien acquérir l'intelligence est préférable à l'argent! (proverbe chinois) -


Dernière édition par Koara le Mer 29 Juin - 18:40, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koara-no-saito.forumactif.fr
Koara
ア ド ミ ン ~ Admin


Masculin Balance Buffle
Nombre de messages : 819
Date de naissance : 07/10/1985
Age : 31
Localisation : Hainaut occidental, Belgique
Loisirs : les différentes cultures (surtout l'Asie en général), langues vivantes, manga (bd jap), animés jap, dessin (en général, manga), cuisine, nature, musique (asiatique..) ..
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: L'écriture coréenne   Mer 27 Mai - 9:57

- Origine des jamos :

Dans le Hunmin Jeongeum, le roi Sejong le Grand expliqua que la création des jamos avait été inspirée par la forme de la bouche et les principes du Yin et du Yang.
Consonnes

Dans l’alphabet coréen, les cinq consonnes ㄱ, ㄴ, ㅁ, ㅅ, ㅇ symbolisent cinq différents types d’articulation des consonnes utilisés en coréen qui sont respectivement les vélaires, les alvéolaires, les bilabiales, les fricatives et les glottales.

À ces cinq consonnes sont ajoutés des traits qui peuvent symboliser soit une aspiration, soit un appui de la consonne.

Nous allons voir plus en détail ces cinq consonnes principales ainsi que les autres consonnes issues de celles-là.

- Les consonnes vélaires (아음/牙音 a-eum « sons des molaires ») :

ㄱ [k], ce jamo représente la forme de la langue au moment où l’on produit le son en question
ㅋ [kʰ], le trait horizontal au milieu du ㄱ représente l’aspiration ajoutée au son [k]

- Les consonnes alvéolaires (설음/舌音 seol-eum « sons de la langue ») :
       
ㄴ [n], ce jamo représente la forme de la langue au moment où l’on produit le son en question
ㄷ [t], le trait horizontal au-dessus du ㄴ représente le léger appui du son [n]
ㅌ [tʰ], le trait horizontal au milieu du ㄷ représente l’aspiration ajouté au son [t]
ㄹ [r]/[l], le コ au-dessus du ㄴ représente le léger repli de la langue pour articuler cette consonne.

- Les consonnes bilabiales (순음/唇音 sun-eum « sons des lèvres ») :
       
ㅁ [m], ce jamo représente les lèvres qui doivent se toucher pour produire le son en question
ㅂ [p], les deux traits verticaux au-dessus du ㅁ représentent l’occlusivité de la bilabiale
ㅍ [pʰ], le trait horizontal au-dessus du ㅛ (qui est la simplification du ㅂ) représente l’aspiration ajoutée au son [p]

Les consonnes fricatives (치음/齒音 chi-eum « sons des dents ») :
       
ㅅ [s], ce jamo représente le contact entre les dents de la mâchoire inférieure et celles de la mâchoire supérieure, contact nécessaire pour produire le son en question
       
ㅈ [c], le trait horizontal au-dessus du ㅅ représente le son [t] prononcé avant le son [s], ce qui donne [ts] ; en effet, le jamo ㅈ se prononçait anciennement [ts] avant d’évoluer vers [c]
       
ㅊ [cʰ], le trait horizontal au-dessus du ㅈ représente l’aspiration ajoutée au son [ts] ; pour la même raison que précédemment, ㅊ est passé du son [tsʰ] à [cʰ]

- Les consonnes glottales (후음/喉音 hu-eum « sons de la gorge ») :

ㅇ [ŋ], ce jamo représente l’ouverture de la bouche pour produire le son en question
ㅎ [h], le trait horizontal au-dessus du jamo désuet ㆆ (qui lui-même possède un trait horizontal au-dessus du ㅇ pour le coup de glotte) représente la consonne aspirée

- Voyelles :

Pour la création des voyelles, trois traits différents sont nécessaires :

   le trait horizontal représentant la Terre (Yin) ;
   le point symbolisant le Soleil (Yang) ;
   le trait vertical correspondant à l’Homme.

La Terre et le Soleil sont deux forces opposées mais complémentaires, suivant le principe du Yin et du Yang. L’Homme est l’élément neutre.

Avec le temps, le point est devenu un trait court, soit horizontal (dans 아) soit vertical (dans 오).

Nous allons distinguer deux catégories de voyelles simples :

   celles qui peuvent produire une diphtongue en [i-] (ㅏ, ㅓ, ㅗ, ㅜ)
   et celles qui ne peuvent pas (ㅡ, ㅣ).

Les jamos du premier ensemble sont composés chacun d’un long trait horizontal ou vertical auquel on ajoute un point (aujourd’hui, un trait court). Leur diphtongues respectives (ㅑ, ㅕ, ㅛ, ㅠ) sont créées qu’en ajoutant un trait de plus.

Les jamos de l’autre ensemble sont soit le trait horizontal seul (ㅡ [eu]) soit le trait vertical seul (ㅣ [i]).

En sachant que les directions du Yin sont la gauche et le bas, celles du Yang la droite et le haut, nous pouvons distinguer, parmi les quatre jamos ㅏ ㅓ ㅗ ㅜ, que les voyelles Yin sont ㅓ, ㅜ et les voyelles Yang sont ㅏ, ㅗ.

Pour symboliser les diphtongues [w-] présentes en coréen, de nouvelles lettres furent créées. Il s’agit de l’association des jamos ㅜ ou ㅗ avec une autre voyelle. Le ㅜ s’associe avec les voyelles Yin, ㅗ avec les voyelles Yang. Six diphtongues en [w-] ont été ainsi créées :

   ㅘ, ㅙ, ㅚ, ㅝ, ㅞ, ㅟ.

Enfin, les jamos ㅐ, ㅔ et ㅢ servaient autrefois à représenter les diphtongues respectives [ai], [ɔi] et [øi]. En coréen moderne, la prononciation de ㅐest devenue [ε], et la prononciation de ㅔ est devenue [e].


- Consonnes de base et consonnes doubles :

1) Jamo - 2) Nom - 3) IPA - 4) Prononciation (chaque élément sera séparé par un tiret)

ㅿ - 반시옷 - bansiot - ʝ͂ - z
ㆁ - 옛이응 - yesieung - ŋ - ng
ㆆ - 된이응 - doenieung - ʔ - coup de glotte
ㅸ - 가벼운 - 비읍 - gabyeoun - bieup - f - f
ㆍ - 아래아 - araea - ʌ - « eu » ouvert
ㆀ - 쌍이응 - ssangieung - -(infos incomplètes)
ㆅ - 쌍히읗 - ssanghieut - ɣ̈ - « h » intériorisé


- Source de l'article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hangeul (wikipedia)

_________________
Koala - ཀོཨལ - こあら - कोअला​ - 코알라 - 樹熊 - কোয়ালা - கோவாலா

- Combien acquérir la sagesse vaut mieux que l'or! Combien acquérir l'intelligence est préférable à l'argent! (proverbe chinois) -


Dernière édition par Koara le Jeu 21 Aoû - 11:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koara-no-saito.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écriture coréenne   Aujourd'hui à 18:01

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écriture coréenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Littérature coréenne
» Fil info marine sud-coréenne
» La marine coréenne à Toulon
» Yoon Eun Hye [Coréenne]
» Questions sur la TV Coréenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Koara no saito - ヾ( ^ー^) :: Les différentes cultures :: La Corée - 한국 - Han-gug-
Sauter vers: