- Koara no saito - ヾ( ^ー^)

Un lieu pour s'instruire, se détendre, se ressourcer, passer du bon temps, partager ce qu'on aime, et même y lier amitié avec un peu d'chance! ( ^ ^ ) 
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mini lexique japonais avec transcription tibétaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koara
ア ド ミ ン ~ Admin


Masculin Balance Buffle
Nombre de messages : 819
Date de naissance : 07/10/1985
Age : 31
Localisation : Hainaut occidental, Belgique
Loisirs : les différentes cultures (surtout l'Asie en général), langues vivantes, manga (bd jap), animés jap, dessin (en général, manga), cuisine, nature, musique (asiatique..) ..
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Mini lexique japonais avec transcription tibétaine   Jeu 24 Avr - 12:36

Bonjour,

Voici un article spécial qui concernera un mini lexique japonais qui sera, en partie, retranscrit à l'aide de l'écriture tibétaine.

Pourquoi? Pour un simple but (et désir) culturel et de préservation de l'écriture tibétaine, pour le fun aussi, car c'est avant tout une écriture magnifique, n'est ce pas? Perso, je trouve que c'est l'une des plus belles écritures d'Asie (avec celle chinoise et limite coréenne et indienne).

Ceci-dit, vous noterez que l'écriture tibétaine paraît plus simple et moins complexe qu'en temps normal, c'est normal, c'est parce que le tibétain était plus complexe en syllabes qu'en japonais à l'époque, mais heureusement, c'était à l'époque donc, car la langue s'est bien simplifiée depuis. Alors, pourquoi ont-il gardés une orthographe aussi complexe pour les syllabes me diriez-vous, c'est sans doute principalement pour la même raison qu'en français, à cause des nombreux homophones; il y a aussi le fait qu'il y a plusieurs tibétains et que cet orthographe unifie en fait tout les différents tibétains, ça facilite aussi l'impression des textes etc, l'écriture tibétaine est ainsi unique et universelle pour tout les tibétains (magnifique, n'est ce pas!).

Bref, ici, grâce au japonais (et peut-être aussi via d'autre langues par la suite), vous pourrez apprendre l'écriture tibétaine d'une manière très agréable avec des syllabes simples et claires, et avec facilité en effet, quand on sait qu'il n'y a que trente syllabes en tibétain ^^ (on est loin du nombre des kana japonais), car il n'y a que des syllabes en "a" auxquelles on ajoutera un signe diacritique pour modifier la voyelle (pour faire "ki" au lieu de "ka", "wo" au lieu de "wa", "ou" au lieu de "a" etc).

Voilà sur ce, n'oubliez pas que cet article n'est pas forcément sérieux, enfin si, il l'est dans un sens lol, mais dans l'autre, il l'est pour le fun et pour apprendre la base de l'écriture tibétaine. Désolé, pour le moment, il n'y a pas encore d'articles sur l'écriture tibétaine dans la partie Tibet, mais le premier lien de l'article "liens" fait déjà très bien ça, alors n'hésitez pas à y aller, si ça vous intéresse, en attendant, j'essaierais d'expliquer ici.

- - - -

Note :

- Les caractères tibétains se basant sur "a", ils ajouteront juste un signe diacritique pour chaque voyelle; vu que je ne peux vous faire part de ces signes seuls (sans une syllabe), je vais me baser sur le "ka"; est donc "ka", "ki" s'écrira "ཀི" (avec le signe diacritique que vous voyez juste au dessus), "kou" (un "ou" français) s'écrira "ཀུ" (avec un signe diacritique sous la voyelle), "ke" (le "é" français) s'écrira ཀེ, et enfin le "ko" s'écrira "ཀོ". Voilà, maintenant, vous devriez vous en sortir, bonne découverte!

- Pour les séparation avec le "" ("point tibétain"), cela se fera de préférence entre chaque terme qui compose un terme composé (exemple, "nichi-you-bi", qui est composé de "nichi", "you" et "bi"; il y aura un point après "nichi", "you" et "bi") comme en tibétain.

- Pour le "n" on mettra un "n" souscrit (sous la syllabe).

- Pour les voyelles longues, on ajoutera un "འ" ("a" doux) souscrit comme en tibétain, qui est en fait un "a" servant à allonger la voyelle concernée ("a", "i", "e", "u" etc). Ceci-dit, l'affichage n'étant pas toujours terrible pour les syllabes avec un "a" doux souscrit, je mettrais parfois le "a" doux à côté de la syllabe et non en dessous. Ceci-dit, les deux sont faisables et correct car même en tibétain, elles pourraient exister, comme le "hum" dans le fameux mantra "om mani padme hum", syllabe qui ne s'affiche pas correctement non plus (même sur Word), preuve que ça n'est pas incorrect.

- Pour terminer, j'indiquerais les détails de la transcription tibétaine en lettres latines pour aider les apprenants (exemple pour "ao", je mettrais "a-o" entre parenthèse).

Have fun discovering!

Ps : N'hésitez pas à bien agrandir les caractères sur Word si vous ne voyez pas bien (exemple, pour le "​") car je ne peux pas faire plus grand, déjà ainsi, ça fait des gros espaces entre les lignes, ça m'énerve, mais soit!

- - - -  

- Vocabulaire : (il ne s'agit ici que de vocabulaire japonais, pas tibétain, car nous sommes bien dans la partie "Japon")


- Fruits :

- l'abricot : anzu あんず -ཨྣཟུ (a'n-zu, le "n" est sous le "a" et non à côté de lui afin de ne pas lire "a-na-zu")

- le raisin : budô ぶどう -བུདོྰ (bu-dô; un "do" avec un "a" doux souscrit; le "a" doux ne sert plus qu'à allonger les syllabes en tibétain moderne (si je ne dis pas de bêtises); pour l'ancien tibétain, aucune idée à quoi il pouvait servir d'autre)

- la noisette : hêzeru-nattsu へーゼルナッツ -ཧེའཟེརུ་ནྟཙུ (hê-ze-ru-nat-tsu; un "he" suivis d'un "a" doux pour indiquer un long "he", comme dit plus haut dans l'intro, le "he" long pourrait aussi s'écrire "ཧེྰ". Ensuite nous avons un "na" avec un "t" souscrit pour le "nat" précédent le "tsu", en effet, on prononcera ici "nat-tsu" et non "na-tsu", terme venant de l'anglais "hazelnuts". Notez, que l'on pourrait également noter le "tsu" par "ཏུ" ("tu") au lieu de "ཙུ" ("tsu"), vu qu'il n'y a pas de "tu" en japonais).

- la fraise : ichigo いちご -ཨིཅིགོ (i-chi-go; impossible de savoir la composition du mot si il y en a une vu qu'il ne s'écrit qu'avec un seul caractère chinois, donc pour l'instant, nous ne ferons pas d'espace entre les trois syllabes)

- le kiwi : kiwi furûtsu キウイフルーツ - ཀིཝིཧུརུའཙུ (ki-wi-fu-rû-tsu; pareil, pour une raison d'affichage, j'ai préféré mettre le "" à côté et non en dessous, mais sur votre feuille de cahier de leçon / résumé, vous pouvez faire les deux, les deux sont les bienvenues et seraient officiellement correct, au choix donc ^^)

- la poire : nashi なし - ནསི / ནཤི (na-shi; le japonais n'ayant pas de "si" , on pourrait utiliser les deux (le "si" ou "shi"))

- Les couleurs :

bleu : ao 青 -ཨཨོ (a-o)
brun : cha-iro 茶色 -ཅ་​ཨིརོ (cha-i-ro; on pourrait aussi écrire "lo" (ལོ) au lieu de "ro" (རོ) car en japonais, il s'agit de la même consonne, mais vu qu'en japonais, il y a toujours un léger son "r" dans la consonne, j'ai préféré utiliser le "ro", après, pareil, au choix ^^)

jaune : ki-iro 黄色 -ཀི་ཨིརོ (ki-i-ro; sinon, je ne détaille plus, vous avez compris, je crois) 
noir : kuro 黒 -ཀུརོ (ku-ro)
rouge : aka 赤 -ཨཀ (a-ka)
vert : midori 緑 -མིདོརི (mi-do-ri)

- Les planètes :

soleil : taiyô 太陽 -ཏཨི་ཡོྰ (ta-i-yô; séparation entre le "tai" et le "yô" car il s'agit à la base de deux termes / caractères distincts signifiant chacun quelque chose de spécifique à la base. Là, pas de prob d'affichage, mais on pourrait aussi mettre le "a" doux à côté, les deux sont toujours le bienvenue donc)

lune : tsuki 月 -ཙུཀི (tsu-ki; un "tsa" (​ avec un "ou" sous lui; le caractère "tsa" () est en fait similaire au caractère "cha" (), on ajoutera juste un trait en haut à droite du caractère; j'ai séparé les deux caractères pour que voyez bien le trait en plus. Vu qu'il n'y a pas de "tu" en japonais, on pourrait également utilisé "ཏུ", à moins que l'on préfère le garder pour les noms et termes étrangers utilisés en japonais..)

mercure : sui-sei 水星 -སུཨི་སེའི (su-i-sei; le "ei" de "sei" est souvent prononcé comme un long "è", mais on peut aussi le prononcer "èï" (comme dans "corbeille"); vu qu'il s'agit donc d'un "i" doux et non d'un "i" ordinaire, nous nous servirons donc du "i" doux et non du "i" ordinaire, après tout, il s'agit bien là de son rôle initial (ou du moins de l'un de ses rôles, j'ai un peu oublié.. Va falloir que je prenne enfin des notes de mon excellent bouquin "Manuel de tibétain standard" (de Nicolas Tournadre et Sangda Dorje), mais bon vous savez ce que c'est, pas le temps ou pas l'énergie etc, enfin bref, un monde sans contrainte, stress, fatigue etc ça serait bien). 

vénus : kin-sei 金星 -ཀིྣ་སེའི (ki'n-sei)

terre : chi-kyû 地球 -ཅི་ཀྱུའ (chi-kyû; là, ça se complique un peu, le "ku" prends un "ya" simplifié en dessous de lui pour indiquer la syllabe "kyu" comme en tibétain, ensuite, vu que la syllabe est longue, on ajoutera le "a" doux juste à côté (ou en dessous, ce qui donnerait "ཀྱུྰ"; au passage, le "ya" qui est en fait "" est ici simplifié (comme en tibétain donc). Pour vous aider à y voir clair, voici le "kya" > ཀྱ​ ("ka" () + le "ya" simplifié en dessous), et voici le "kyu" -> ཀྱུ (un "kya" avec la voyelle "ou" tout en dessous).

mars : kasei 火星 -ཀ་སེའི (ka-sei)
jupiter : moku-sei 木星 -མོཀུ་སེའི (mo-ku-sei)
saturne : do-sei 土星 -དོ་སེའི (do-sei)
uranus : ten-nô-sei 天王星 -ཏེྣ་ནོའ་སེའི[/size] (te'n-nô-sei)

neptune : kai-ô-sei 海王星 -ཀཨི་ཡོའ་སེའི (kai-ô-sei - le "i" de "kai" est plutôt doux aussi, mais pour le moment, je le laisserais "i", pareil pour le "i" de "sui"; pour le moment, on utilisera donc le "འི" que pour la syllabe "sei" car c'est celle la plus marquée à ce niveau-là! Ceci-dit, vu que la syllabe est plutôt une syllabe allongée qu'un "èï", il est vrai que l'on pourrait également se contenter d'un "འ" au lieu d'un "འི", mais pour faire simple, je préfère garder le "འི")

pluton : mei-ô-sei 冥王星 -མེཨི་ཨོ་སེའི (mei-ô-sei - pareil pour l'instant, je garderais un "i" normal pour "mei")

- - - -

- Voilà, vous en pensez quoi?

Perso, je trouve ça joli et enrichissant (intéressant)! Ceci-dit, si vous avez des questions (au cas où vous n'avez pas bien tout compris), n'hésitez pas à m'en faire part, j'essaierais de vous aider au mieux.

Ceci-dit, on remarquera qu'il y a encore moins de caractères qu'en tibétain avec cette transcription, normal, en japonais, il y a des consonnes tibétaines qui n'existent tout simplement pas, exemple, le "t" inspiré, le "p" inspiré, le "ch" inspiré, le "nya", le "zh" etc, on se retrouve donc avec moins de trente caractères et non trente caractères, c'est drôle hein, bon après, de là à dire que le japonais serait encore plus facile avec cette écriture, je ne sais pas, en réalité, je trouve que le japonais est bien plus facile avec les kana, car une fois que nous connaissons les kana, la lecture est claire et fluide car chaque syllabe à son caractère contrairement à cette écriture qui possède les mêmes caractères pour chaque voyelle, il faudra donc mettre un signe diacritique, du coup, je trouve l'écriture moins claire (même si elle est très jolie, fortiche et intéressante), moins spontanée, moins confortable, bon, après, je ne sais pas, c'est peut-être une question d'habitude, qui sait!

Sur ce, je penserais à parler de l'origine de l'écriture en détails comme je l'ai fait en coréen, ça sera sans doute plus difficile à trouver en fait (contrairement à l'écriture coréenne qui est bien décrite). J'ai déjà trouvé des infos intéressantes sur une ancienne écriture d'Inde (qui est l'origine de l'écriture tibétaine et de tant d'autres), et apparamment, les consonnes seraient basées sur les organes utilisées pour les prononcées, ou plutôt les parties de la bouches utilisées pour les prononcer ou la dent (pour le "s"), oui, un peu compliqué tout ça, ça rappelle l'origine du hangeul tout ça, mais le hangeul c'est sans doute inspiré de cette écriture également. Toutes ces écritures se seraient donc personnalisées avec le temps pour se différencier de l'ancienne écriture d'Inde (j'ai oublié son nom en fait), une écriture qui est à la base de toutes les écritures d’Indochine, des écritures indiennes modernes, de celle du Tibet et enfin, de celle de Corée (oui, l'écriture coréenne viendrait sans doute de cette ancienne écriture indienne également, elle s'en serait donc inspirée).


Dernière édition par Koara le Jeu 21 Aoû - 0:51, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koara-no-saito.forumactif.fr
 
Mini lexique japonais avec transcription tibétaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cloche Tibétaine
» sagesse tibétaine
» Musiques Tibétaines, Chinoises & autres...
» boutons pate fimo à mini mini mini prix
» Mon mini E-revo " Hot Racing, Red & Black "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Koara no saito - ヾ( ^ー^) :: Les différentes cultures :: Le Japon - 日 本 - Nihon-
Sauter vers: